Qui sommes-nous ?

L’Yvoise est née de la rencontre de deux amoureux des produits du terroir. Depuis plusieurs années Fabian Bingoni confectionne divers produits artisanaux dont de la bière, qu’il fabrique dans son garage et partage avec ses connaissances. Après une année de formation de Brasseur à Arlon et la rencontre de Quentin Duchesne (Laborantin à Orval), c’est assez naturellement qu’ils fondent ensemble en 2018 la Brasserie d’Yvois.
Ces deux belges on choisit Carignan anciennement pays d’Yvois, situé à la frontière franco-belge entre les Ardennes française et la Gaume Belge pour son eau de source d’une qualité exceptionnelle riche en oligo-élément, par envie de redynamiser l’économie locale et le tourisme brassicole, par envie de créer des bières de Goût 100% artisanale avec des produits locaux de qualité et surtout par envie de vous les faire partager
.
about-left-img
B

oisson née il y a plusieurs millénaires, la bière est au départ un concept, «celui de pain-liquide » , c’est à dire l’aliment de base par excellence.
Ce breuvage sans cesse amélioré à accompagné l’Homme tout au long de son évolution.

En savoir plus sur l’histoire de la bière cliquez ici

L’Yvoise c’est 90% d’une eau de source d’une qualité exceptionnelle. L’eau est une des composantes les plus importantes dans la fabrication de la bière. La pollution des approvisionnements en eau étant de plus en plus préoccupante pour les brasseurs, ces derniers attachent une attention toute particulière à la qualité de l’eau. Elle doit, avant tout, répondre aux normes fixées par l’OMS. Cependant, la composition de l’eau est variable : on peut y trouver une grande diversité d’ions en différentes proportions qui peuvent influer plus ou moins sensiblement sur le déroulement de certaines étapes de la fabrication de la bière.

Venez découvrir notre univers, sous forme de visite, de dégustation ou de cours.

dégustation de bière

Visite de la brasserie

Cours de brassage

.

L’Yvoise c’est avant tout une eau de source 100% naturelle “la Banelle”, issue  du captage de Lanoue des planes à Carignan.

Comment faisons-nous ?

Les étapes de la fabrication d’une bière artisanale.
Maltage
yvoise_houblon_malt_biere

Le Maltage

Pour produire de la bière, l’orge ou tout autre céréale passe par une étape de maltage. Trempage, germination, touraillage, dégermage : l’objectif est de développer les enzymes nécessaires à la saccharification de l’amidon en sucres simples. Le maltage donne aussi au grain sa friabilité, sa couleur et son arôme. Cette étape est réalisée par nos fournisseurs.

Brassage
wife-yvoise_brassage_biere

Brassage de la bière

Le brassage de la bière permet d’activer ces enzymes par chauffage pour libérer les sucres élémentaires fermentescibles. Il est constituer de plusieurs étapes:
-Le concassage du malt.
-L’empâtage est la première étape du brassage, qui consiste à tremper et remuer (brasser) le malt concassé dans de l’eau chaude.
-La filtration, à la fin de l’empâtage, le brasseur filtre la partie liquide appelé moût en la faisant tout simplement passer à travers les matières solides, c’est-à-dire les résidus de malt épuisé (enveloppe des grains, particules insolubles) qui se nomment les drêches.

Cuison du moût
saccharification-biere-yvoise

L’Ébullition

Après filtration, le moût passe par une phase de d’ébullition afin de le stériliser et ainsi éviter le développement d’une flore non désirée. C’est aussi le moment d’incorporer houblons et épices qui vont donner l’essentiel de son goût à la bière. Le moût est ensuite refroidi rapidement pour éviter tout risque de contamination puis transféré en cuve de fermentation où il sera oxygéné pour préparer le travail des levures.

Fermentation
ferementeur_yvoise_biere_blonde

La Fermentation

Le moût est refroidi et placé dans des cuves à fermentation, c’est à ce moment qu’on ensemence le moût avec de la levure. Celle-ci va transformer les sucres en alcool et en gaz carbonique. Il existe 2 méthodes de fermentation :
– La fermentation haute, qui se déroule à une température d’environ 22°C. C’est la méthode de fermentation la plus ancienne et la plus courante. Les bières de fermentation haute sont appelées “ales”.
– La fermentation basse, qui se déroule à une température d’environ 12°C. C’est un procédé plus récent, il a été inventé en 1842, à l’origine pour le type pils (bière blonde). Les bières de fermentation basse sont appelées “lager”.

Ensuite la bière est transférée des cuves de fermentation vers les cuves de garde. La bière va alors murir, le goût, le caractère et les arômes vont se développer jusqu’à maturation.

Embouteillage
embouteillage_brasserie-d_yvois

L’Embouteillage

L’embouteillage permet de conserver la bière pour pouvoir la consommer dans le future. Nous avons a ce stade une bière jeune plate puisque le CO2 produit durant la fermentation pouvait s’échapper de la cuve. Nous allons donc rajoutons une petite quantité de sucre à l’embouteillage afin de réactiver le travail des levures restante. Le CO2 a nouveau produit va se dissoudre dans la bière puisque la bouteille est fermée et ainsi donner la pétillançe.

Après quelques semaines de maturation, la bière est prête à quitter la brasserie , pour votre plus grand Plaisir.

mains-yvoise_houblon_biere
longneck_yvoise_bootle_serie
Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt
0